Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La voie des Pieux Prédécesseurs

La voie des Pieux Prédécesseurs

التوحيد Tawhîd Tawheed Tevhid Тавхид Teuhidi

"Ya 'ibadi..."

Voici la retranscription du cours donné par Shaykh Abdelhakim Dahhas حفظه الله le 12 mars 2017 au Masjid Ibn 'Abd El-Barr à Tourcoing.

Ce cours était basé sur ce magnifique hadith qudsi (voir images ci-joint à l'article)

-----------------------------------------------------------------------------------------

Notre Shaykh Abdelhakim Dahhas حفظه الله تعالى commence avant tout par louer et remercier Allah سبحانه وتعالى pour Ses nombreux bienfaits et parmi lesquels il y a cette assise au sein de ses frères en Allah سبحانه وتعالى.

Aussi il prie sur le Noble Prophète et Messager Muhammad صلى الله عليه وسلم.

Quant au sujet de ce soir, c'est l'étude d'un hadith parmi les ahadith les plus magnifiques des paroles du Prophète صلى الله عليه وسلم qui nous montrent la clé du bien dans ce bas monde et dans l'au-delà. 

En effet, nombreuses sont les personnes qui vivent dans ce bas monde et qui se noient, tout en se noyant dans leurs problèmes. Ils n'ont pas connaissance de la clé de la réussite, du secours et de la réforme de leur vie. Alors que la solution et le remède est devant eux. Cette solution c'est le retour vers Allah سبحانه وتعالى , Son invocation et le fait de L'adorer Seul d'un culte sincère.

Et pour embellir cette soirée, que de mieux ou bien que pouvons nous citer de meilleur que la parole du Prophète et Messager Muhammad صلى الله عليه وسلم.

Et certes, personne n'est exempté de problèmes dans ce bas monde. 

Certains sont éprouvés par la maladie, d'autres par la pauvreté, d'autres par le fait qu'ils n'ont pas d'enfants.

Et nous avons dans les récits prophétiques, un exemple parfait qu'il nous faut nous remémorer.

Puis le Shaykh حفظه الله تعالى a cité plusieurs exemples, et avant cela il nous dit que c'est comme ce que Allah سبحانه وتعالى dit dans le Qur'an (traduction approximative) : {Par le Temps! L’homme est certes, en perdition.} S.103 v.1&2 et dans un autre verset dans Sourate Al-balad on nous enseigne que l'homme a été créé pour une vie de lutte c'est-à-dire qu'il sera dans la difficulté et celui qui médite le Qur'an trouvera dans l'histoire et le récit des Prophètes tous ces problèmes, tous ces soucis. 

Dans l'histoire de Nuh عليه السلام, on trouve que son peuple l'a démenti et s'est moqué de lui. C'était une lourde épreuve.

Dans l'histoire de Hud, on voit que son peuple s'est enorgueillit car Allah les a doté d'une grande force.

Dans l'histoire de Shu'ayb, on voit que son peuple s'est moqué de lui, à un point tel qui lui ont dit : on ne comprend pas la plupart de ce que tu nous dis. Ils se sont moqués de lui alors que Shu'ayb عليه السلام est connu pour être le prêcheur des prophètes, pour être l'éloquent parmi les prophètes comme tu le trouves dans sourate al a'raf et sourate hud. Malgré cela, ils se moquent ainsi de lui en disant : on ne comprend pas ce que tu dis, comme pour dire qu'il n'était pas doté de son éloquence عليه السلام.

 

Celui qui médite l'histoire de Zakariyya, verra qu'il n'a pas réussi à avoir d'enfants durant une longue période, son épouse était stérile. Par la suite, il a invoqué Allah et Allah lui fit don d'un enfant, qui fut prophète par la suite : Yahya.

Celui qui médite l'histoire de Ayyoub عليه السلام verra l'épreuve de la maladie, de la maladie grave qui l'a atteint et par la suite Allah azzawajel l'a guérit.

Celui qui médite l'histoire de Younous, verra la grande difficulté qu'il a vécu lorsqu'il fut avalé par la baleine. La crainte dans laquelle il s'est retrouvé et les ténèbres, les 3 ténèbres dans lesquelles il s'est retrouvé : les ténèbres de la nuit, les ténèbres de la mer et les ténèbres du ventre de la baleine. Mais malgré tout cela, lorsqu'il invoqua Allah par Son Unicité, Allah lui a سبحانه وتعالى répondu et l'a secouru.

 

Et lorsque Allah azzawajel nous a cité l'histoire d'Ibrahim, Il nous a montré comment il espérait avoir une descendance et des enfants. Et Allah azzawajel lui a accordé cela après avoir atteint un âge très avancé. Il lui fit don d'un premier enfant qui est : Isma'il et par la suite un second qui est : Ishaq 'alayhim salam.

Méditez l'histoire de Moussa عليه السلام, la grande difficulté, la peur dans laquelle il a vécu. Il s'est fait exclure de son peuple mais après tout cela lorsqu'il invoqua Allah, encore une fois Allah azzawajel lui a répondu. Et l'a secouru.

Donc, nous vivons tous ces problèmes et dans l'histoire de chacun des Prophètes cités dans le Qur'an, tu as un exemple quelque soit ton problème.

Dans la maladie, tu as Ayyoub عليه السلام.

Dans le fait de ne pas avoir d'enfants, tu as l'histoire d'Ibrahim et de Zakariyya.

Dans le fait d'avoir des soucis ou la pauvreté, dans chaque prophète tu trouveras l'exemple de ce que tu vis. Malgré tout cela, tu remarques à chaque fois Allah azzawajel leur a accordé une issue profitable. Et Il nous dit (selon la traduction) : {c'est ainsi que nous sauvons et secourons les croyants.}

Donc, si toi tu es croyant, si toi aussi tu reviens vers Allah comme l'ont fait ces Prophètes, attends-toi à recevoir le secours d'Allah comme les Prophète l'ont reçu.

 

 

Ce grand hadith est le hadith du noble compagnon dont la quniya est Abu Dharr, il s'appelle Jundub ibn Junadah رضي الله عنه.

Il nous cite qu'il a entendu le Messager d'Allah صلى الله عليه وسلم  dire qu'Allah le Très-Haut a dit (c'est donc un hadith qu'on appelle qudsi c'est-à-dire divin. Allah سبحانه وتعالى parle à travers ce hadith mais ça ne fait pas partie du Qur'an, Allah parle à travers ce hadith mais il y a une différence avec ce qu'Il nous cite dans le Qur'an. Par exemple, on adore pas Allah سبحانه وتعالى  avec le hadith qudsi en le psalmodiant tout comme on le fait pour le Qur'an, ça c'est une distinction et une des différences entre le hadith qudsi et le Qur'an. Donc, la traduction des sens de ce hadith qudsi est : (voir images ci-joint à l'article)

 

Ce hadith ô combien magnifique, est le hadith de Abu Dharr qu'a rapporté l'imam Muslim.

Il est tellement immense et lourd de sens que lorsque certains parmi les pieux prédécesseurs récitaient ce hadith, ils tombaient sur leurs genoux, humiliés devant Allah, devant la grandeur et la magnificience de Ses paroles.

C'est un hadith qu nous faut méditer, qui nous faut comprendre.

On y voit qu'Allah سبحانه وتعالى a la richesse absolue, de tout point de vue. Il se passe largement des mondes et de Ses créatures.

On y voit également la justice d'Allah سبحانه وتعالى  qui est exemptée de toute faute et de toute injustice. 

On y voit également le besoin du serviteur et le fait qu'il ne peut se passer d'Allah سبحانه وتعالى dans l'ensemble de ses affaires, ne serait-ce que le temps d'un clin d'oeil comme Allah nous dit dans le Qur'an (selon la traduction des sens) : {Ô hommes, vous êtes les indigents ayant besoin d’Allah, et c’est Allah, Lui qui se dispense de tout et Il est Le Digne de louange.} S.35 v.15

Dans plusieurs textes, on voit la pauvreté du serviteur et le besoin du serviteur devant Allah. Et la richesse absolue d'Allah azzawajel, le fait qu'Il se passe largement des mondes.

 

 

Ce compagnon qui nous rapporte ce hadith fait partie des premiers convertis à l'Islam, de ceux qui ont proclamé l'Islam au grand jour devant la Ka'bah.

Et parmi ses paroles, il nous dit que le Prophète صلى الله عليه وسلم lui a ordonné d'aimer les pauvres, d'être proche d'eux, de ne pas regarder ceux qui ont une meilleure situation que lui mais de regarder ceux qui sont dans une situation plus basse, plus difficile que la sienne.

Il lui a ordonné de lier les liens de parenté. 

Il lui a ordonné de ne rien demander à qui que ce soit.

Il lui a ordonné de dire la vérité même si elle est amère et de ne craindre le reproche de personne lorsque que c'est pour Allah.

Il lui a ordonné de beaucoup prononcer : لا حول ولا قوة إلا بالله et que cette parole-là est un des trésors qui se trouve sur al-'arch. {Voir As-Silsila As-Sahiha de Shaykh Al-Albani - hadith n°2166}

Ibn 'Umar رضي الله عنه faisait ses éloges, il faisait les éloges de Abu Dharr en disant qu'il n'a jamais vu une personne plus véridique en paroles que ce dernier. Et 'Uthman Ibn 'Affan lui avait donné la responsabilité de gouverner, et il se montrait envers lui obéissant.

Abu Dharr était tellement proche des pauvres et recommandait tellement la bienfaisance envers eux que lorsqu'il entrait à Médine ou il entrait dans la ville, tout le monde se réunissait autour de lui. Alors 'Uthman a craint que cela ne puisse causer quelques troubles et il lui a ordonné de se retirer.

Abu Dharr a été un exemple dans l'obéissance vouée au gouverneur, non pas comme on trouve au jour d'aujourd'hui ceux qui se rebellent contre les autorités et les gouverneurs.

Abu Dharr رضي الله عنه était obéissant envers 'Uthman le calife bien guidé. Il s'est donc retiré. Il a vécu seul et il est décédé seul رضي الله عنه.

 

 

Quant à ce hadith, ce hadith qudsi commence & réitéré cette même parole à plusieurs reprises : Ya 'Ibadi ce qui signifie "ô vous Mes Serviteurs"

Allah تبارك وتعالى nous appelle.

Allah سبحانه وتعالى à travers cette parole, se montre doux envers nous & Il adoucit nos coeurs par cette belle parole.

Il nous invite à écouter Sa parole afin d'en tirer profit.

Il y a plusieurs recommandations, la première : Je me suis interdis à Moi-même l'injustice et l'ai rendu entre vous interdite, de vous opprimer donc par les uns les autres

Nous savons tous qu'Allah سبحانه وتعالى a les attributs de magnificience, les attributs lorsque tu les entends ton coeur se remplit de crainte.

C'est le Dominateur Suprême, Le dur en punition, Celui qui élevé, Le Plus Grand, Le Plus Fort, L'immense, le Dominateur Suprême, Celui qui détient la royauté.

Malgré tout cela Il n'opprime personne, plus encore Il s'est interdit à Lui-même l'injustice et Il nous l'a rendu proscrite, Il nous dit : "Ne vous opprimez pas les uns les autres" selon la traduction.

Donc, toi le serviteur ! Ton Seigneur t'interdit l'injustice.

Ne sois pas injuste envers ton épouse.

Ne sois pas injuste envers tes enfants.

Ne sois pas injuste envers tes voisins, envers les faibles.

Ne sois pas injuste ni même envers les animaux.

Le Prophète صلى الله عليه وسلم nous informe qu'une femme est entré en Enfer à cause d'un chat qu'elle a retenu, elle ne l'a pas nourri ni ne la laisser sortir pour chercher sa subsistance. Le Prophète صلى الله عليه وسلم nous dit qu'elle sera dans le Feu.

Ne sois pas injuste et sache que si tu te montres injuste, l'invocation de celui que tu as opprimé est acceptée, exaucée même si il n'est pas musulman.

Car Allah se met en colère (...) Il n'aime pas l'injustice.

Si tu opprimes une personne si elle fait du'a contre toi, ça sera accepté, exaucé chez Allah même si elle n'est pas musulmane.

Ne sois pas injuste envers les membres de ta famille particulièrement les faibles comme les femmes, les enfants.

Ne sois pas injuste en ne leur transmettant pas la plus belle chose qu'Allah t'a donné : al-islam.

Transmets-leur et enseigne-leur l'Islam ainsi tu auras fait preuve de justice et de droiture.

 

 

Dans les 4 premières phrases, on voit ici le grand besoin du serviteur devant Allah سبحانه وتعالى.

Et quel est le lien qui pourra consolider avec Ton Seigneur ? c'est avec ad-du'a, c'est avec la demande. 

Premièrement, tu es égaré sauf si Allah te guide.

Deuxièmement, tu es affamé sauf si Allah te nourrit.

Troisièmement, tu es nu sauf si Allah te couvre de vêtements.

Et quatrièmement, tu es lourd de tes péchés sauf si Allah te les pardonne.

Dans ces 4 choses, tu vois que tu ne peux t'en sortir si ce n'est en revenant vers Allah, en demandant à Allah سبحانه وتعالى , c'est pour cela que dans le Qur'an tu verras que tout ce que disaient les Prophètes c'est quelle du'a ?

Adam عليه السلام invoque Allah تبارك وتعالى , demande à Allah de lui pardonner ses péchés car il a été envers lui-même injuste.

Younous عليه السلام il invoque Allah azzawajel par Son unicité et Lui demande de le secourir.

C'est ainsi qu'on voit dans le Qur'an que tous les Prophètes Moussa, Ibrahim et les autres invoquaient Allah تبارك وتعالى.

Tu comprends donc une chose primordiale qui te faut retenir, cette chose est : que tu n'as de lien avec Allah سبحانه وتعالى si ce n'est avec ad-du'a, si ce n'est avec la demande.

 

 

Dès que tu as besoin de quelque chose, prie et demande à Allah.

Dès que tu as besoin de quelque chose, demande à Allah تبارك وتعالى . 

Et plus tu invoques Allah, plus tu es proche de Lui.

Et si tu arrêtes d'invoquer Allah, alors tu n'es plus proche d'Allah.

Il nous dit dans Son Livre (selon la traduction des sens) : {Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi.. alors Je suis tout proche.} S.2 v.186

Donc, ad-du'a ça va avec le fait d'être proche d'Allah. Et le fait de délaisser ad-du'a , ça va avec le fait d'être éloigner d'Allah سبحانه وتعالى.

Si tu délaisses l'invocation, Allah se met en colère contre toi.

Contrairement à ce que font les hommes, les hommes plus tu leur demandes plus ils se mettent en colère. 

Ne demande rien à personne car personne ne peut te donner si ce n'est avec la permission d'Allah alors demande à la source, demande à Allah سبحانه وتعالى  même lorsque la personne te vient et tend sa main pour te donner une chose car sache c'est Allah qui a fait bougé son coeur. C'est Allah سبحانه وتعالى qui décidé, c'est Allah تبارك وتعالى en réalité qui donne.

 

Et rappelez-vous l'histoire des 3 hommes qui ont été bloqué dans la caverne, un jour pluvieux ils se sont abrités dans une grotte et un gros rocher a bloqué l'entrée de cette grotte.

Ils se sont dit mutuellement : rien ne nous sauvera de cette situation si ce n'est en invoquant Allah par nos actions pieuses.

Le premier invoquait Allah en citant la bienfaisance envers ses parents.

Le deuxième invoquait Allah en citant le comportement qu'il a eu envers ses employés et le fait d'avoir préserver leurs biens.

Le troisième a invoqué Allah de par sa chasteté, et l'aumône qu'il a fait à cette femme qui était dans le besoin.

Par la suite, Allah les a sauvé.

ô combien sont nombreuses les histoires de nos pieux prédécesseurs, ils ont eu devant eux tous les signes de la mort pensant être anéantis mais lorsqu'ils ont invoqué Allah, Allah les a secouru.

Donc, place ta confiance en Allah سبحانه وتعالى .

 

سبحان الله dans le Qur'an on voit l'histoire de personnes non musulmanes sur un bateau, il y a du vent, il y a de grandes vagues et lorsqu'ils ont vu l'ensemble des signes de la mort devant eux, ils se mettent à invoquer Allah d'un culte sincère, alors qu'ils sont polythéistes, ce sont des polythéistes mais ici dans cette situation lorsqu'ils étaient en difficulté, ils invoquaient Allah d'un culte sincère.

Quelle fut leur finalité ? Allah dit dans le Qur'an (selon la traduction) : {Certes, si Tu nous sauves de ceci, nous serons parmi les reconnaissants !} S.10 v.22

Allah les a secouru, les a sauvé alors qu'ils ne sont pas musulmans.

Que dire alors de toi le musulman, le monothéiste si tu invoques Allah ?

Sans aucun doute, Allah répondra à tes demandes.

Le Prophète صلى الله عليه وسلم nous montre l'importance de l'invocation en nous disant : l'invocation c'est l'essence-même de l'adoration.

Et la plus grande chose à demander à Allah c'est la guidée.

Au minimum tu la demandes 5 fois par jour lorsque tu dis selon la traduction : guide-nous sur le chemin droit. C'est la plus grande à demander, demande à Allah سبحانه وتعالى à te guider dans tout tes affaires même les affaires mondaines.

Quand tu veux te marier, demande à Allah de te guider sur la bonne personne.

Tu veux faire du commerce, acheter ou vendre, demande à Allah de te guider dans cela

Et les compagnons lorsqu'ils demandaient au Prophète صلى الله عليه وسلم de leur enseignait quelque chose, il leur enseignait ad-du'a. Comme il enseignait à Ali Abu Talib le fait de demander à Allah la guidée et l'affermissement. Comme il enseignait à Ibn Mas'ud, de demander à Allah la guidée na'am; il a demandé à Allah سبحانه وتعالى de le guider et chaque matin le Prophète صلى الله عليه وسلم demandait à Allah la guidée.

Aussi Ibn Taymiyyah رحمة الله تعالى nous dit : J'ai médité le bien, j'ai cherché ce qui était le bien, la meilleure des adorations, et je me suis rendu compte que la meilleure des adorations c'était ad-du'a. Puis, j'ai médité l'ensemble des invocations et je me suis rendu compte que la meilleure demande était la demande de la guidée. Puis, j'ai médité le Qur'an, j'ai cherché la meilleure guidée, la meilleure demande et j'ai trouvé que la meilleure était dans al-fatihah : Ihdina as-sirat al-mustaqim.

Donc, demander la guidée à Allah c'est la chose la plus importante.

Sans Allah, tu ne peux pas observer la droiture, dans toutes tes affaires tu as besoin de la guidée d'Allah.

Dans ta subsistance, tu as besoin d'Allah. Tu ne peux te nourrir, tu ne peux obtenir la moindre chose sans l'aide Allah تبارك وتعالى .

Ne sois pas orgueilleux en disant : j'ai acquis tout cela grâce à moi.

L'ordre tout entier est dans la main d'Allah سبحانه وتعالى . 

Pourquoi tu tends ta main en t'humiliant devant la créature ? Demande au Créateur, Celui qui fait bouger le coeur des créatures.

Et chaque matin, le Prophète  صلى الله عليه وسلم demandait une science bénéfique, une bonne subsistance et des actions acceptées.

------------------------------------------------------------------------------------------

La traduction a été effectuée par notre noble frère Ibrahim Abu Talha حفظه الله .

J'espère que cette retranscription sera profitable بادن الله

Petite précision : il me manquait 10 minutes de l'intervention.

------------------------------------------------------------------------------------------

🔸 Bonus 🔸

Voici l'audio (en arabe, sous-titrés en français) de ce magnifique hadith : http://app.box.com/shared/rv6amu8hq8

 

"Ya 'ibadi..."
"Ya 'ibadi...""Ya 'ibadi..."

Partager cet article

Repost 0